...
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pour la petite histoire 

Les Grecs de l’Antiquité lui donnait le nom d’herbe royale « Basilikon ». Au IVe siècle avant J.C., dans la Gaule, sa cueillette était soumise à un rituel purificateur puisqu’il fallait asperger sa main d’eau, provenant de trois sources différentes. C’est probablement pour cela que dans son conte philosophique « Zadig », Voltaire en fait le symbole d’une médecine uniquement basée sur des croyances.

Une variété de basilic, le basilic sacré est surnommée « tulsi ». Il est, entre autres, employé dans certains rituels religieux pratiqués en Inde.

Vertus et bienfaits 

Le basilic est réputé pour ses propriétés apaisantes. Il peut aider à calmer l’irritation de la gorge.

Il possède d’autres bienfaits et, notamment, au niveau du système digestif. Cette plante agit comme un tonique digestif en aidant à améliorer la digestion et diminuant les ballonnements et les flatulences. En plus de soulager les aigreurs d’estomac, le basilic aide à retrouver l’appétit.

La plante peut aussi être utilisée pour réduire les inconforts liés à la respiration mais aussi pour diminuer le stress, les tensions et la fatigue.

Le basilic peut également aider à la relaxation et à l’apaisement mental. Il est aussi employé pour contribuer à renforcer la résistance de l’organisme et stimuler les défenses naturelles. Enfin, cette plante semble avoir des effets positifs sur le sommeil et la digestion.

À plus long terme, c’est une très bonne source d’antioxydants, qui protègent contre les maladies cardiovasculaires. Le basilic est réputé pour être un désinfectant. Il contient de la vitamine K, qui permet au sang de bien coaguler. De plus, cette vitamine joue un rôle déterminant dans la calcification osseuse. Elle est importante pour la croissance osseuse des enfants et des adolescents et lutte contre l’ostéoporose pour les adultes.

Il est également riche en antioxydants permettant de neutraliser les dommages oxydatifs des cellules causés par des radicaux libres.

Avertissement

Bien que le basilic soit bien toléré, l’eugénol qu’il contient peut interagir avec certains médicaments, notamment ceux qui affectent la coagulation du sang. Ainsi, si vous prenez des médicaments anticoagulants, il est recommandé de discuter de votre consommation de basilic avec votre médecin.

Il convient également de mentionner que le basilic peut avoir des effets sur la menstruation et est déconseillé pendant la grossesse en raison de son potentiel pour stimuler les contractions utérines.

En cuisine

Qu’elles soient séchées ou fraiches, ses feuilles sont régulièrement exploitées en cuisine. Elles peuvent être utilisées pour parfumer une huile.

Le basilic est consommé dans une grande variété de plats, allant des salades aux sauces, en passant par les pizzas et les soupes. Il peut être dégusté sous la forme d’un savoureux pesto. Vous pouvez aussi plonger des feuilles dans une carafe d’eau pour un résultat désaltérant et sans calorie.

Pour les repas plus copieux qu’à l’accoutumée, vous pouvez vous préparer une tisane au basilic.

En cas de nausées, de règles douloureuses ou de maux de ventre, certaines personnes mâchent directement quelques feuilles de basilic frais.

Vous ne trouvez pas l’information que vous cherchez ?

Dans la même rubrique :
Le thym
La réglisse
L'origan
La menthe poivrée
L'échinacée
La camomille
Aller au contenu principal