...
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pour la petite histoire

Son nom provient du latin « salvia », la plante qui sauve. Elle était déjà utilisée chez les égyptiens ou chez les romains. Chez ces derniers, elle devait être récoltée avec tout un cérémonial incluant le port de tunique et des pieds propres. L’usage d’outils de fer était interdit pour la récolte.

Plante sacrée des anciens, elle était considérée comme un véritable remède universel contre tous les maux.

Certaines espèces de sauges, en particulier Salvia divinorum (la  « sauge divinatoire » ), possèdent des propriétés hallucinogènes, et sont encore employées dans les rites chamaniques de purification, dans certaines tribus amérindiennes mais aussi comme psychotropes.

Vertus et bienfaits

Un dicton indique « qui a de la sauge dans son jardin, n’a pas besoin de médecin » en raison des nombreuses vertus de la sauge officinale.

En effet, elle soulage les maux de ventre et les digestions difficiles, elle lutte contre la transpiration excessive et les sueurs nocturnes liées à la ménopause. Elle réduit également les inflammations des muqueuses de la bouche, de la gorge et du nez en cas d’infections virales notamment.

Cette plante redonne également du tonus aux personnes convalescentes, soulage les règles douloureuses, tarit le lait des femmes allaitantes, favorise la production de bile, stimuler la mémoire et, en applications locales, aide à la désinfection et à la guérison de petites plaies de la peau (dont les boutons de fièvre).

Enfin, elle procure un effet relaxant, aidant à réduire le stress et à favoriser un sommeil réparateur.

Avertissement

Contenant de la thuyone ayant des propriétés neurotoxiques, il ne faut pas abuser de la sauge et notamment de son huile essentielle. Aussi, les infusions trop nombreuses (plus de 15 grammes par jour) sont à éviter.

Les femmes enceintes doivent s’en protéger lors des premiers mois de leur grossesse en raison des phytoestrogènes qu’elle contient. Il faut également, s’en dispenser pendant l’allaitement.

Aussi, la plante ne doit pas être utilisée par les personnes qui souffrent d’épilepsie.

En cuisine 

La sauge officinale est réputée pour sa saveur robuste et légèrement camphrée qui agrémente une variété de plats et notamment les viandes. Ses feuilles, fraîches ou séchéespeuvent être utilisées pour assaisonner ragoûts, sauces, marinades et farces.

Elles sont par ailleurs parfaites pour la préparation de tisanes aussi savoureuses que bénéfiques pour la santé.

Vous ne trouvez pas l’information que vous cherchez ?

Dans la même rubrique :
Le thym
La réglisse
L'origan
La menthe poivrée
L'échinacée
La camomille
Aller au contenu principal