...
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La guimauve

Pour la petite histoire

Son nom latin vient du grec « althoi » qui signifie « guérison » ou « remède » en raison de ses vertus adoucissantes reconnues depuis l’Antiquité.

Dans le calendrier républicain français, le 16e jour du mois de thermidor est dénommé jour de la guimauve. Il s’agit du 3 août sur le calendrier grégorien.

Vous croiserez peut-être la guimauve à l’état sauvage dans de nombreuses régions françaises. Il est utile de savoir qu’elle est protégée en Lorraine, en Picardie et dans le Pas-de-Calais.

Vertus et bienfaits

La Guimauve est riche en mucilage, en flavonoïdes ce qui lui confère des propriétés adoucissantes, anti-toux, émollientes et laxatives.

Ces mucilages tapissent les parois, notamment de la gorge et permettent de calmer les irritations.

La Guimauve présente également des vertus anti-inflammatoires qui aident à soulager les infections bénignes et les troubles respiratoires légers. Elle est aussi reconnue comme traitement pour soigner les problèmes d’aphtes ou de gingivites.

La racine blanche de la Guimauve est exploitée en phytothérapie car elle contient des hydrates de carbone, de la pectine et de l’asparagine. La Guimauve contient également des acides phénoliques qui ont des propriétés antioxydantes. Celles-ci sont fortement recherchées dans les soins anti-âge.

Si votre peau manque d’hydratation, essayez la Guimauve ! En effet, son mucilage retient l’humidité de la peau et la rend plus douce et plus souple.  La Guimauve permet aussi de soigner les dermatoses, calmer les irritations et rougeurs de la peau.

Grâce à ses actions émollientes, elle va assouplir le cheveu et éviter ainsi sa déshydratation et sa casse. Elle permet aussi de soigner les problèmes d’eczéma, de psoriasis ou de démangeaison auxquels le cuir chevelu peut être confronté.

Avertissement

L’Organisme Mondial de la Santé déconseille la guimauve pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les enfants de moins de 3 ans.

La plante interagit également avec les médicaments anti diabète et l’alcool. Il convient d’éviter de les consommer en même temps.

En cuisine

Les racines, peu charnues, se consomment après avoir été ébouillantées pour les attendrir.
Certains consomment les jeunes feuilles de guimauve en cuisine. Elles peuvent se manger crues en salade, se cuisiner en soupe ou bien comme des épinards.

Les fleurs sont comestibles mais, bien souvent, elles servent uniquement à décorer les assiettes.

À l’origine, la célèbre guimauve que l’on connaît également comme “shamallow”, était fabriquée à partir des mucilages de la racine, extraits par le biais d’une décoction concentrée. Aujourd’hui, cette friandise est un mélange de blancs d’œufs montés en neige, de sucre, de miel, de gélatine, d’arômes et de colorants roses qui, à l’exception de son nom et de sa couleur, n’a rien à voir avec la plante.

Vous ne trouvez pas l’information que vous cherchez ?

Dans la même rubrique :
Le thym
La réglisse
L'origan
La menthe poivrée
L'échinacée
La camomille
Aller au contenu principal