...
espace_sequoia_855x427

Les grands projets

La Ville de Ludres se donne les moyens de maintenir son attractivité afin d’accueillir de jeunes ménages et d’offrir aux aînés la possibilité de rester. En effet, l’érosion démographique est une menace pour la commune et son dynamisme, la pérennité de ses écoles, la qualité de ses services… Dans ce cadre, la Ville continue d’investir pour l’avenir.

La Ville de Ludres se donne les moyens de maintenir son attractivité afin d’accueillir de jeunes ménages et d’offrir aux aînés la possibilité de rester. En effet, l’érosion démographique est une menace pour la commune et son dynamisme, la pérennité de ses écoles, la qualité de ses services… Dans ce cadre, la Ville continue d’investir pour l’avenir avec deux gros dossiers.

La rénovation thermique de l’aire de jeux Marvingt

Ce chantier permettra de conclure la remise aux normes des bâtiments communaux.  En effet, construite dans les années 80, cette aire de jeux couverte est devenue un bâtiment énergivore en chauffage. Bien que des travaux d’amélioration ont été effectué au fil des années, il est désormais nécessaire de mettre aux normes le bâtiment, de reprendre sa couverture et de modifier son système de chauffage. La volonté municipale est donc de rendre celui-ci quasi-autonome au niveau de sa consommation énergétique, voire excédentaire selon la capacité de la structure à supporter des panneaux photovoltaïques.

Dans un premier temps, la Ville mène une étude de faisabilité intégrant un important volet thermique, l’objectif étant de choisir entre deux solutions (au minimum) d’aménagement en adéquation avec la nouvelle règlementation environnementale des bâtiments neufs (RE 2020). Dans ce cadre, la Ville souhaite s’inscrire dans le Plan de Relance proposé par l’Etat afin de bénéficier d’un accompagnement financier.

Construite en lien avec l’édification du Collège Jacques Monod, cette aire de jeux est principalement destinée à un usage scolaire mais elle accueille également diverses associations pour leurs activités sportives :basket-ball, arts martiaux, futsal, etc. L’équipement se compose d’un gymnase (salle Marie Marvingt) d’une surface de 1 250 m² et de deux salles d’activités polyvalentes : salle Marcel Cerdan (surface de 200 m²) et salle Schweitzer (surface de 150 m²).

La reconversion de l’ancien Centre Brassens, situé rue de Secours

Suite à la construction de l’Espace Séquoia, accueillant désormais les activités de l’association Centre Georges Brassens, la municipalité a lancé une réflexion interne au sujet de la reconversion du site, situé rue de Secours. Vétuste et énergivore, il bénéficie d’une localisation privilégiée.

Dans un premier temps, la Ville a pris attache avec ses partenaires institutionnels pour appréhender l’ensemble des enjeux liés à la reconversion de ce site. La volonté des élus est de diversifier son offre de logements afin de proposer des solutions, notamment pour les seniors. Le futur aménagement privilégierait la continuité urbaine et prendrait en compte les impératifs actuels liés au développement durable.

Vous ne trouvez pas l’information que vous cherchez ?

Dans la même rubrique :
Documents de planification
Formalités d'urbanisme
Risques
Se faire accompagner pour ses travaux
Faire des travaux d'économie d'énergie
Ravalement de façades
Aller au contenu principal