menu ludres
menu ludres
eglise_855x427

L’Eglise saint Epvre

Datant du XVIe siècle, l’église saint Epvre est un monument remarquable.

L’église saint Epvre date du XVIe siècle. Il s’agit d’un monument remarquable, abritant la chapelle des Ducs de Ludres érigée en 1630 sur le caveau familial. Elle possède deux vitraux classés au titre des Monuments historiques réalisés au XVe siècle par des verriers Troyens.

Elle a pour patron St Epvre, évêque de Toul de 500 à 507. De son vivant il avait le don de faire des miracles. Il fût inhumé dans l’église du faubourg de Toul.

L’église est composée de 4 chapelles :

  • La chapelle de la Vierge à l’entrée de l’église, éclairée par une baie ogivale, est pourvue de vitraux.  Elle abrite un autel, un bénitier surmonté d’un saint Jean-Baptiste, une plaque  « À nos Héros » victimes de la première Guerre mondiale ainsi qu’une croix de bois debout dans son socle, haute de 3.50 m.
  • La chapelle sous la tour du clocher est éclairée par une baie en forme de rosace, sous laquelle est placée une piéta. Au sol une dalle avec quatre anneaux de fer recouvre les sépultures.
  • La chapelle des Comtes de Ludres est la plus importante. Elle a été creusée dans le cimetière, surélevée par quatre marches et éclairée par deux baies. On y distingue un grand autel, une grande plaque de marbre en mémoire de la famille de Ludre : Henri, Comte de Ludre et d’Affrique mort le 20 octobre 1639, mais aussi Isabelle de Ludre, dite la Belle de Ludres et qui a été la maîtresse de louis XIV. Sur une plaque monumentale, figure une inscription en l’honneur de Ferri de Ludre décédé  le 20 mai 1915 ainsi qu’en l’honneur de Thierry son fils (1903-1940).
  • La chapelle Saint Hubert. Elle a été bénite le 24 juin 1737 grâce à la libéralité de Mr Hubert Henry (seigneur de Houdreville). Elle est devenue ensuite la chapelle des Vaudéchamps et enfin des Landres. L’autel est dominé par saint Hubert et son cerf encadré par les armoiries de familles nobles.

Après la construction de l’église actuelle, les inhumations des personnes importantes se firent à l’intérieur de l’église et dans le cimetière, autour. En octobre 1875, un transfère des sépultures sera effectué sur un terrain au-dessus de l’église.

D’après l’ouvrage « Ludres, des origines à nos jours » de Jean-Paul Lagadec.

Vous ne trouvez pas l’information que vous cherchez ?

Dans la même rubrique :
Les espaces sans tabac
Chaudeau, la salle de spectacle de Ludres
Équipements sportifs
La Cité d'Affrique
Le plateau des Loisirs
Le Dynapôle
Aller au contenu principal