Site Internet de la Ville de Ludres

Fiche 3 : La place prépondérante du blé

fiche03-meule2

 

Meule à gains en rhyolite - Puits gallo-romain à Ceintrey

Photo : JP LAGADEC

 

Silos et greniers permettaient de conserver le blé préalablement grillé dans des fosses. Les meules, plates, puis rotatives, importées, produisaient la farine.

Une meule plate rectangulaire en grès dur, provenant de Ludres, est exposée dans la salle consacrée à l’époque néolithique (ou pierre polie) du musée de Toul. Découverte par André Janot dans les années 80, elle montre que vers 5 000 ans avant J.C., nos ancêtres produisaient de la farine et cultivaient le blé.

A l’époque gauloise, la conservation des céréales s’effectue en silo, en grenier ou en jarre.

Le stockage enterré consiste en des excavations creusées en pleine terre, en forme de bouteilles pouvant atteindre 3 mètres de profondeur. Il permet de conserver intact le grain pendant plusieurs années en le mettant à l’abri de l’air, de l’humidité, des insectes et des moisissures.

La fouille de la ZAC de Gondreville en 1996-1997 a permis la découverte d’une aire de stockage de céréales s’étendant sur 4500 m² et regroupant 131 silos. Le plus petit de ces silos a une contenance d’environ 400 litres, le plus grand en contient environ 6000. L’ensemble des 131 silos a pu stocker, au Ve siècle avant J.C. une quantité de grain estimée à 136 tonnes.

Le stockage aérien consiste en petits greniers surélevés sur des poteaux en bois, de plan carré ou rectangulaire. Accessible à tout moment, le grain doit être remué régulièrement pour éviter les moisissures et l’échauffement.

Le stockage en jarre s’effectue dans des poteries de gros volumes souvent installées dans des excavations. Elles peuvent accueillir aussi bien le grain que la farine.

Les meules utilisées pour fabriquer la farine complète sont des meules rectangulaires dites à va-et-vient. Le grain y est écrasé à l’aide d’une molette. A partir du milieu du IIe siècle avant J.C. apparaissent des meules circulaires rotatives. Du Ve siècle avant J.C. à la conquête romaine, les meules sont fabriquées dans les carrières de La Salle, près de Saint-Dié-des-Vosges dans une roche volcanique : la rhyolite. A l’époque gallo-romaine, leur origine se diversifie, avec une prépondérance des instruments en basalte façonnés dans le massif de l’Eifel (Allemagne, Rhénanie-Palatinat).

Sources :
- « Etre agriculteur il y a 3 000 ans », 2008, La gazette lorraine.
- « Les meules en rhyolite des Fossottes à La Salle (Vosges) », Jean-Paul Lagadec, 2007, Mémoire des Vosges, Société Philomatique Vosgienne.

 

 

blasonMairie de Ludres - 1, Place Ferri de Ludre - BP 90072 - 54711 LUDRES Cedex - Mairie de Ludres, © 2011/2019
Horaires de la Mairie : Lundi-Vendredi : 8h-12h / 14h-17h30. Samedi : 9h-12h (permanence Etat Civil) - Tél : 03 83 26 14 33
Villes jumelées : Furth im Wald en Allemagne, Domazlice en République Tchèque et Furth bei Göttweig en Autriche