...

Risque de grippe aviaire : niveau élevé

La Direction départementale de la protection des populations a relevé le niveau de risque d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) en Meurthe-et-Moselle le 10 novembre.

En effet, la situation épidémiologique vis-à-vis de l’IAHP continue d’évoluer défavorablement. Le nombre de cas d’influenza aviaire en élevage et dans la faune sauvage est en forte augmentation en France métropolitaine.

Les mesures de biosécurité pour lutter contre l’influenza aviaire dans les basses-cours sont renforcées sur l’ensemble du territoire français. Elles ont pour objectif de protéger les volailles domestiques d’une potentielle contamination :

  • la claustration des volailles ou autres oiseaux captifs ou leur protection par un filet avec réduction des parcours extérieurs ;
  • la surveillance clinique quotidienne dans tous les lieux de détention d’oiseaux ;
  • l’interdiction de transport de lâcher de gibiers à plumes sauf dérogation prévue par arrêté du 16 mars 2016 ;
  • le transport et l’utilisation des appelants sont soumis à restriction selon les catégories 1, 2 ou 3 des propriétaires ou détenteurs d’appelants ;
  • l’interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l’arrivée de la France ;
  • la vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

Renseignements : https://agriculture.gouv.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-linfluenza-aviaire.

Aller au contenu principal