...
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Gymnase Marvingt : lancement des travaux de rénovation

Dans les prochains mois, le gymnase Marie Marvingt et ses salles annexes vont se vider de leurs utilisateurs et installations. En effet, le chantier de rénovation et d’extension va débuter dès septembre. Ce projet d’ampleur, aux motivations écologiques, est réalisé pour la population. Zoom sur ce chantier.

Pas moins de 100 ouvriers vont se succéder sur le chantier du gymnase Marvingt jusqu’en octobre 2025. La Ville ayant décidé d’engager des travaux de rénovation, notamment énergétiques, il s’agira dans un premier temps de « déshabiller » le bâtiment pour ensuite reprendre l’ensemble des couvertures et des fermetures et enfin procéder au second œuvre. « Afin de limiter l’empreinte environnementale mais aussi le coût, nous avons choisi de réhabiliter le gymnase plutôt que de le démolir pour le reconstruire », explique Rémi Noël, adjoint en charge des Travaux et du Patrimoine, avant de préciser : « Ce chantier va nous permettre d’achever notre programme de réhabilitation du patrimoine communal mais surtout d’anticiper les exigences énergétiques pour les 30 prochaines années. »

Un vaste chantier
Changement de la toiture et ajout de panneaux solaires sur une surface de 615 m2, reprise de l’isolation par un bardage des murs et une ossature bois pour les maçonneries, aménagement d’une pompe à chaleur, modification du système de ventilation, mise en œuvre d’un système de récupération des eaux de pluie pour alimenter les sanitaires (mais aussi la réserve à incendie et l’arrosage des fleurs), mise en conformité pour respecter l’accessibilité des personnes en situation de handicap, passage à l’éclairage LED, rafraîchissement du sol au plafond et création de 80 m2 d’espaces de rangement sont au programme. Les extérieurs vont également bénéficier d’une transformation puisque les cheminements seront restructurés pour un meilleur accès. « Aussi, dans le cadre d’un partenariat avec un prestataire, nous étudions l’installation de 2 bornes de recharge pour véhicules électriques sur le parking », poursuit l’adjoint.

Un projet ambitieux
Ces travaux vont incontestablement apporter plus de confort à ses principaux utilisateurs, à savoir les élèves du collège Monod et le club Ludres PSV Basket. Toutefois, ils vont surtout contribuer à faire passer la performance énergétique d’une étiquette E à A et à diviser par 6 les émissions de gaz à effet de serre. « C’est à ce titre que nous avons sollicité le label BBC auprès de l’association Effinergie », complète Pierre Boileau, le maire. « En plus de témoigner de l’excellence de notre démarche, ce label peut nous permettre de prétendre à des subventions de la part de l’Europe. » En outre, des subventions ont également été sollicitées auprès de l’État, de la Région et du Conseil départemental afin d’amortir le montant de ce chantier atteignant 4 M d’€.

La sécurité avant tout
Pour garantir la sécurité des utilisateurs, la Ville a fait le choix de fermer l’équipement et de reloger temporairement les associations, que ce soit à Ludres ou dans des villes alentours. «  Nous sommes conscients que cela va entraîner des désagréments, même si ces solutions engagent des frais supplémentaires  pour la Ville », précise le maire. Construit en 1982 sous l’impulsion de Charles Choné, ce gymnase nécessite des travaux pour perdurer dans le temps et satisfaire encore, pendant de nombreuses années, les sportifs ludréens.