liens utiles

FAQ

 Historique de l'urbanisation de la ville

Penser l'urbanisation

Dès 1965, avant la Loi d'Orientation Foncière du 31 décembre 1967, l'urbanisme a fait l'objet d'une réflexion globale de la part de la municipalité. Pratiquement tout ce qui fait la ville actuelle a été pensé et dessiné à cette époque. Ludres a ainsi été divisée en 3 pôles : travail, habitat, loisirs-nature. Il importait par exemple d'éviter le mitage qu'ont subi d'autres communes et qui défigure l'environnement. Cette politique a été formalisée en 1978 dans le Plan d'Occupation des Sols (approuvé en 1981), un outil d'urbanisme novateur pour l'époque. À titre d'exemple, la circulation et la sécurité routière ont été pensées pour qu'il n'y ait qu'un feu rouge
(accès à l'autoroute) ; c'est ainsi que la ville connaît le plus faible taux d'accidents de l'agglomération avec une moyenne de 2,2 sur 5 ans et près de 50 km de voirie ! Ludres a également innové avec la mise en place du système de participations qui permet de répartir la charge des équipements collectifs sur l'ensemble des bénéficiaires. Instituée en 1965 à Ludres, l'expérimentation que nous avons effectuée a servi de base à deux lois de 1975 et 1985 qui ont généralisé cet outil d'urbanisme.

Historique

 1966

Lancement de la Zone industrielle : création du concept innovant de ZAC avant la Loi.
Permis de lotir et construction du Clos Cécile.

 1971

Début de la ZAC Ludres-Chaudeau.

1972

Début de la ZAC de Ludres Sud.

1973

Lotissements Chauffour et du Zodiac

1975

Une innovation qui a précédé la loi : la création d'un système de participations
permettant de répartir la charge des équipements collectifs sur les bénéficiaires.

1977

Construction des immeubles Orphée et Eurydice.

    

1978

Élaboration du Plan d'Occupation des Sols, un outil novateur pour l'époque, avec 3 objectifs :

  • maîtrise de l'urbanisme,
  • garanties d'équité entre propriétaires,
  • protections des coteaux.

Son résultat est un développement harmonieux entre espaces d'habitat, espaces de travail et espaces verts :
avec 43 m²/habitants, Ludres est la ville du Grand Nancy qui a su garder le plus de nature.

1979

Constitution de l'AFU Poirier le Chat.

Retour haut de page btn_hautpage4

 1980

Permis de lotir du lotissement St Blaine.

1982

Renforcement de l'accessibilité du village par l'accès sous la voie ferrée.

    

1986

Construction du nouvel Hôtel de Ville pour un meilleur accueil de la population.

1988

Étude de coloration des quartiers et du village.

Retour haut de page btn_hautpage4

 1991

Ludres expérimente le tri sélectif des déchets ménagers.
Construction du quartier Fontenelle.

1992

Ouverture du Boulevard des technologies.

1995

Début des enfouissements des réseaux aériens dans le village.
Ouverture de l'usine d'incinération des ordures ménagères.

1997-1998

Réfection du clocher et de l'intérieur de l'église.

Construction des logements de la ZAC de la Jaufaite.

1998

Action de la municipalité pour réformer les dispositions de l'arrêté préfectoral
concernant le Plan de Prévention des Risques.
Création de la ZAC du Grand Chemin.
Construction du quartier de « la Jaufaite ».

1999

Approbation du Plan de Prévention des Risques par le Préfet.

Exposition "Un siècle d'Urbanisme à Ludres".

Retour haut de page btn_hautpage4

 2000

Réamenagement de la place Ferri de Ludre et de la rue de l'Eglise.
Aménagement du Parc Grandjean au centre du Village.

    

Ouverture de nouvelles rues dans les secteurs de Maurepré, de la Jaufaite
et sur la Zone Industrielle.
Mise en valeur par éclairage et réfection des façades de l'église.

2001

Construction de la nouvelle Poste et de 4 maisons de ville.

Aménagement paysager du giratoire d'entrée d'agglomération.
Dernière opération immobilière ZAC Chaudeau (les cottages de Ludres).
Ouverture du centre de tri et de valorisation des déchets.

2002

Réflexions sur la protection et la mise en valeur des coteaux.
Réalisation des "Cottages de Ludres" (20 pavillons).

2003

Réalisation du "Pré Village" (45 logements - maisons + immeubles).
Réaménagement de la Grande Rue :

   
Avant   Après   (vue depuis
la place Ferri)

2004

Réalisation du Parc Saint Thérèse :

Le parcours de santé a été reconstitué à l'identique dans ses tracés avec un long et un court :

Construction d'une piste cyclable en enrobé sur le chemin de halage.

2005

Aménagement d'une piste pour piétons et cyclistes route de Fléville, en prolongement
d'un premier aménagement au carrefour des Baraques jusqu'au rond-point de l'Avenue Chaudeau.
Le parc St Blaine.

Aménagement des rues :

   
Marquettes   Village   Allée des Terrasses

Rond-point rue de la Gare :

Construction de l'Espace Chaudeau :

   
Octobre 2005   Janvier 2006   Projet de la salle

2006

Réalisation d'un giratoire provisoire :

Construction de 34 logements aidés sur le terrain situé entre le collège et la salle Marie Marvingt
(livraison en 2007) :

Parking rue Marvingt.

2007

Terrain Marcel Pagnol :                                Parvis de l'église :

    ParvisEglise

École Charcot : maternelle transformée en école de musique municipale :

Réfection des rues Bon Curé, Prétot du Mont, Coulomheu :

     

Installation des jeux Charcot :


 

Retour haut de page btn_hautpage4

 2010

Reconstruction de la salle Lenglen

LenglenWEB

2011

Aménagement du Haut des Ronces (extension du Dynapôle)

haut_ronces_grd

2012

Aménagement de la place Ferri de Ludre
Suppression des lignes électriques aériennes

Mairie2012-web

2013

Réaménagement de la Maison des Loisirs
Terrain synthétique
Isolation de l'école Prévert

MDL2013-invitInaug

Retour haut de page btn_hautpage3

Suivez-nous sur facebook

blasonMairie de Ludres - 1, Place Ferri de Ludre - BP 90072 - 54711 LUDRES Cedex - Mairie de Ludres, © 2011
Horaires de la Mairie : Lundi-Vendredi : 8h-12h / 14h-17h30. Samedi : 9h-12h (permanence Etat Civil) - Tél : 03 83 26 14 33
Villes jumelées : Furth im Wald en Allemagne, Domazlice en République Tchèque et Furth bei Göttweig en Autriche